Actualités : www.kintambo.cd  / Actualités
Les courtiers immobiliers de Kintambo sommés d’obtenir un agrément du ministère de l’Urbanisme et habitat

Les courtiers immobiliers de Kintambo sont obligés d’obtenir au préalable un agrément auprès du ministère de l’Urbanisme et Habitat avant d’exercer leur métier de courtier ou de commissionnaire, a indiqué à l’ACP le président de cette association (ASSIMO), Georges Nkosi Mwana Mosi Sabu. Georges Nkosi a justifié cette obligation par un désordre et une confusion qui règnent sûr le terrain où des fils des vendeurs des parcelles ou même des propriétaires des maisons deviennent des commissionnaires.

Ces derniers conditionnent la signature du contrat de bail ou l’acte de vente par un versement de pourcentage.

Il a fait également allusion à l’obligation de l’autorité municipale de disposer d’une liste complète des affiliés lors de plusieurs rencontres précédentes avec cette catégorie socioprofessionnelle.

Le président de l’ASSIMO/Kintambo a souligné que la garantie locative reste l’argent du locataire versé en caution par le bailleur et peut être remboursée quant il le désire. Il a appelé les contractants à respecter les termes de contrat de bail tel que régis par l’Hôtel de ville de Kinshasa, invitant par la même occasion, les chefs des quartiers à sensibiliser leurs administrés sur ce document en vue d’éviter tous les litiges éventuels résultant du non respect de la loi en la matière.

 

Source : www.kintambo.cd 
  Autres Articles dans la même catégorie