Actualités : www.cnc-rdc.org  / Activités
LANCEMENT DE L’OPERATION ACTION BANDAL PROPRES PAR LE CONGRES NATIONAL CONGOLAIS

LANCEMENT DE L’OPERATION ACTION BANDAL PROPRES PAR LE CONGRES NATIONAL CONGOLAIS

Herady Georges, 2015

Le Congrès National Congolais va en guerre contre l’insalubrité dans la ville de Kinshasa. Révolté de voir l’environnement malsain dans lequel vit le peuple congolais dans certains quartiers des différentes communes de la capitale ; l’assainissement du milieu environnant pour ne pas dire la propreté tous azimut est le nouveau cheval de bataille de ce parti de masse. Il faut bien le savoir, le Congrès National Congolais ne se préoccupe pas que de la politique, ou mieux du comment prendre le pouvoir, l’exercer et le conserver le plus longtemps que possible -car d’ailleurs c’est l’objectif principal de tout parti politique – mais le CNC se soucie également de la santé et du bien-être de la population. Halte à l’environnement insalubre à Kinshasa tel est le mot d’ordre que s’est fixé cette formation politique. Le coup d’envoi a été donné le samedi 15 Août 2015 avec «l’action Bandal propres » dans la fédération du CNC Lukunga. Euprasie KAWILA, membre du bureau politique a quitté son bureau pour s’approcher de la base en donnant le premier coup de pioche à ces travaux qui consistent à curer les caniveaux, collecter les immondices vers les décharges publiques et nettoyer des avenues. Mais aussi sensibiliser tous ceux qui habitent Bandal à comprendre la nécessité de l’assainissement du milieu. Comme on pouvait s’y attendre, la population bénéficiaire de « l’action Bandal propres » a apprécié à sa juste valeur cette initiative du Congrès National Congolais au quartier Bisengo. SAM Chapelet, un habitant du quartier âgé d’une trentaine d’années s’est exclamer en ces termes «  je suis jeune habitant de ce quartier Bisengo. Ce matin mes petits m’ont parlé de maman Euphrasie qui a pris cette initiative ; alors je me suis rapproché, j’ai échangé avec elle et de ma propre volonté je me suis joint à l’équipe pour curer ensemble les caniveaux. Son initiative m’a beaucoup marqué, je l’encourage à aller de l’avant et que ça ne s’arrête pas seulement ici à Bandal. Je souhaite que prochainement qu’une telle activité soit encore organisé dans d’autre quartier ». Ce jeune homme ne s’est pas seulement limité à louer cette bonne initiative du parti cher au député national Pius MUABILU MBAYU. Il a aussi lancé un appel vibrant à tous les jeunes en particulier et habitants de la commune de Bandalungwa en général de prendre soin de leurs quartiers et avenues respectifs. Car rendre son milieu propres, c’est une meilleur chose pour l’hygiène et la sante de tous a-t-il précisé. Cependant, il faut noter que rendre son environnement propre est un atout ; les femmes du CNC le comprennent si bien. Et Euprasie KAWILA est l’une d’entre elles qui, en organisant cette activité, elle poursuit comme première motivation celle de voir Bandalungwa vraiment propres.

A travers cette action, la secrétaire nationale en charge des questions sociales et problèmes de société a voulu prêcher par l’exemple. Elle pense ainsi répéter la même opération chaque samedi en faisant de cette journée un jour consacré à l’assainissement du milieu environnant ; pas seulement à Bandalungwa mais à travers toute la ville de Kinshasa. La propreté n’étant pas l’affaire du seul gouvernement a-t-elle martelé, elle concerne plutôt tout citoyen. L’écho de l’ « action Bandal propres » a atteint même les artistes musiciens de cette commune. Cas de la star de la chanson Jolie MUBIALA résidant du quartier bisengo qui, conscient de la portée sanitaire de cette opération, n’a pas manqué de l’apprécier à juste valeur. Retenez que Jolie MUBIALA est le frère à l’ancien patron de l’orchestre Victoria Eleyson du feu Emeneya MUBIALA, une autre grande star de la chanson congolaise dont la renommée était allé au-delà des frontières de la RDC.

Terminons pour dire que la santé n’a pas de prix et l’environnement d’un homme conditionne sa vie. Fort heureusement que le Congrès National Congolais l’avait compris dès ses débuts.

Source : www.cnc-rdc.org 
  Autres Articles dans la même catégorie