Actualités : www.cnc-rdc.org  / Activités
RDC-ADOPTION INTERNATIONALE. Les parents français reçus par l’honorable Pius Muabilu

Il est, aux côtés d’Aubin Minaku, la seule autorité qui a levé la voix, durant la période du  moratoire sur la sortie du territoire des enfants congolais adoptés,  pour défendre publiquement et courageusement l’adoption internationale. Il justifiait sa position par le strict respect des textes internationaux, ratifiés par la RDC et la plaçait dans la ligne droite de la loi organique portant protection de l’enfant, promulguée en 2009 par le président de la République.

Cet influent député national est plein d’atouts politiques pour convaincre.  Il dispose également d’un puissant groupe de presse qu’il a mis à la disposition de ce qu’il qualifie de cause noble. En effet,  il est président du Congrès National Congolais, parti politique de la Majorité présidentielle, président du groupe parlementaire « terre d’avenir », l’un des plus grands groupes à la représentation nationale. Député hors pair, d’une longévité parlementaire inégalée soit  16 ans de vie parlementaire. Il est défenseur effréné de l’intérêt supérieur des congolais en général et de  l’enfant congolais en particulier.

Ainsi, le dégel des 72 dossiers d’enfants congolais adoptés par les étrangers, obtenu le mois dernier, résulte, en grande partie, de ses plaidoyers auprès des plus hautes autorités congolaises.

C’est pourquoi  les dix couples français, venus à Kinshasa pour  chercher leurs enfants ont tenu à le rencontrer. Il les a reçus le mercredi 25 novembre dans ses bureaux du groupe de presse L’Avenir qui abritent sa télé et sa radio, dénommées RTGA et le quotidien L’Avenir.

A cette occasion, il leur a tenu des propos pleins d’assurances et de bon sens : «  Vous avez des soutiens à l’Assemblée nationale. Nous allons continuer à  nous battre pour que les choses aillent vite et bien ». Il en a été applaudi. Puis Maurice Labaisse, cofondateur de « Vivre en famille », organisme français d’adoption, qui conduisait la délégation l’a, non sans émotion, remercié pour son soutien et sa détermination dans la défense  de l’intérêt de l’enfant congolais

Il faut rappeler que tout ce que l’honorable Pius Muabilu fait va dans le sens de l’Idéologie de son parti. Le CNC place l’homme au centre de tout. A ce titre il n’a jamais été à l’aise  de vivre heureux seul. Pour Muabilu la politique se fait par altruisme et non par intérêt. C’est donc l’abnégation pour autrui. Il le prouve dans le faire.

 

...
Source : www.cnc-rdc.org 
  Autres Articles dans la même catégorie
 
Riposte au VIH/SIDA dans la province du KASAI ORIENTAL en 2017

 
Riposte au VIH/SIDA dans la province du TANGANYIKA en 2017

Rapport de Riposte au VIH/SIDA dans la province du TANGANYIKA en 2017
 
Secteur Culture et Médias

Il est composé des Ministères suivants : Ministère la Culture et des Arts, Ministère de la Communication et Média et le Ministère des Postes des Télécommunications et Nouvelles Technologies de Communication etde l’Informations. Le Ministère Lea
 
Lancement de l’Initiative All in en RDC : Tous, sauvons les adolescents !

 
Journée Portes Ouvertes au Secrétariat Exécutif National du PNMLS

 
Présentation du PNMLS

Organe de coordination de la lutte contre le VIH/sida en RDC sous la Haute-autorité de S.E le Président de la République, le PNMLS a été créé par décret présidentiel le 17 mars 2004.
 
Pourquoi le PNMLS

Les 1er cas de VIH en RDC ont été diagnostiqués en 1983, et reconnu par le gouvernement dès 1984. Un projet a été soutenu dès 1984 par un centre de recherche. Comme dans la plupart des pays,
 
Que fait le PNMLS ?

Mobiliser tous les partenaires sociaux (secteurs public, privé et société civile) pour leur engagement effectif dans la lutte contre le VIH/sida et les IST
 
Organisation du PNMLS

Le PNMLS est organisé au niveau national comme provincial autour de deux organes : un organe politique d’orientation et de décision et un organe technique de gestion et de mise en œuvre.